Loading...

Longines Lindbergh Angle Horaire : elle donne des ailes

Montre Longine Angle Horaire

Longines Lindbergh Angle Horaire – © Copyright : Longines Watch Co. Ltd.

Charles Lindbergh est un aviateur américain né au début du XXème siècle. Il entre dans l’histoire en 1927 lorsqu’il devient le premier pilote à effectuer le vol Paris – New York en solitaire et sans escale à bord du Spirit of Saint-Louis (le nom de son avion est inspiré de la loge maçonnique Keystone de Saint-Louis à laquelle Charles Lindbergh appartient alors et auprès de laquelle il a pu trouver les aides financières nécessaires à la mise en oeuvre de son projet). Lindbergh remporte par la même occasion la somme de 25 000 $, montant correspondant à la récompense du prix Raymond Orteig. Chronométreur officiel de la traversée, Longines est le témoin privilégié de l’exploit du pilote américain :

  • un vol en navigation à vue, sans radio ni radar,
  • 33h39 de traversée,
  • 5 039 km parcourus sans escale.

La même année, Longines collabore avec le Lieutenant Commander Philip van Horn Weems pour la conception d’une montre bracelet qui doit servir d’instrument de vol aux pilotes, le modèle Longines Weems second-setting. PvH Weems est à l’époque officier dans la navy. Il est surtout reconnu pour ses contributions au monde de la navigation. Lindbergh suit d’ailleurs les cours de navigation céleste de PvH Weems au courant de l’année 1928.

C’est à cette même période que Charles Lindbergh s’adresse à Longines pour lui confier la conception d’un système permettant de convertir des minutes d’arc en longitude.

Caractérisée par son boitier généreux de 47,5 mm, la Lindbergh angle horaire offre à son possesseur une excellente lisibilité des informations qu’elle affiche.

 

Alexandre DUBS, 11/09/2011