Loading...

Le jet d’eau de Genève

Le jet d'eau de Genève

Le jet d’eau de Genève – © Copyright : 1 Montre 1 Histoire.

Passer par Genève sans aller voir le célèbre jet d’eau du lac Léman, c’est un peu comme visiter Bruxelles sans aller voir le Manneken-pis ou aller à Paris sans se rendre à la Tour Eiffel !

Situé au coeur de la rade de Genève sur le quai du Général-Guisan, le jet d’eau est le symbôle de la ville depuis plus de 120 ans. Il illustre le dynamisme de Genève mais également sa capacité d’innovation. Car en 1886, il s’agissait bel et bien d’une innovation. Genève était alors en pleine expansion, il fallait trouver une solution pour apporter aux cabinotiers de La Fabrique l’énergie dont ils avaient besoin pour faire tourner leurs machines. Les cabinotiers regroupaient tous les artisans dont le métier était étroitement lié au monde de l’horlogerie ou de la bijouterie : orfèvres, guillocheurs, doreurs, émailleurs…

La ville de Genève décida de construire une usine hydraulique sur le Rhône, à la Coulouvrenière. Très vite, l’usine dût faire face à une problématique qui n’avait pas été anticipée : lorsque les artisans quittaient leur cabinet à la fin de leur journée de travail, la baisse de la consommation d’eau entrainait une surpression dans le « réseau industrie » de l’usine. Pour évacuer ce surplus de pression, la ville opta pour la mise en place d’une vanne de sécurité qui permettait d’expulser l’eau à l’aide d’un jet qui atteignait initialement une hauteur de 30 mètres.

En 1889, la vanne de sécurité change de bassin et le jet perd sa raison d’être. Mais en 1891, conscient de l’engouement populaire pour ce jet et également de l’attrait touristique qu’il représentait, le Conseil Administratif de la ville décida d’aménager un jet de 90 mètres dans la rade. Ce projet vit le jour au mois de juillet. Le mois suivant, à l’occasion des 600 ans de la Confédération suisse, le jet fut doté d’un éclairage.

Le jet actuel est basé sur des plans dessinés en 1947 et mis en oeuvre en 1951. Il atteint aujourd’hui 140 mètres de hauteur et expulse environ 500 litres d’eau par seconde. Après plus de 120 ans de présence quasi-ininterrompue, il continue de faire la fierté des Genevois et le bonheur des touristes.

 

Alexandre DUBS, 03/08/2012